voyage-colombie

Le portrait alloué à la Colombie par les journaux, est celle d'une contrée commandée par la barbarie, la drogue et la belligérance. Bien palpable et vaut à Colombie le sobriquet de Locombia : pays fou, mais n’évoque pas obligatoirement un risque si les visiteurs se conforment à des précautions primitives.

Vous entreverrez l'autre aspect du pays, sur place : un pays à l'air détendu, peuplé par des individus sans-souci, actifs, aux vies bien conformées. Les grandes mégapoles peuvent être décourageantes, mais vous serez éblouis par la magnificence des agglomérations moyennes, les rivages de la côte Caraïbe, les cordillères, les vallons andins et la forêt indienne. Enveloppée de fables, martyre de stéréotypes, la Colombie est inéluctablement la destination la plus occulte du continent américain. Pour ne pas se perdre, il est recommandé de se munir d’une carte de Colombie. Ainsi, pas de visa de Colombie, si vous êtes un résident français, pour un tourisme de moins de deux mois. Il faut juste disposer d’un passeport valide d'au minimum un semestre après la date de rentrée et vous devez pouvoir fournir une attestation de transport aller/retour ou de prolongation. La période la plus plaisante pour partir en Colombie est la saison sèche, mais vous pouvez quand même partir durant la période pluvieuse. Le climat en Colombie est torride et isothermique. Ceci résulte de son positionnement géographique à proximité de l'équateur arborant des changements entre cinq endroits naturels qui découlent de leur hauteur, température, humidité, vents et précipitations. Chaque territoire bénéficie d'une atmosphère moyenne invariante durant l’année allouant exclusivement des modulations définies par les précipitations au courant d’une saison de pluie provoquée par la zone de convergence intertropicale. Grosso modo, en Colombie le coût de la vie est peu onéreux. On peut faire un voyage sommaire pour approximativement 12 à 15 euros journellement, ou bien voyager en choisissant les logements les plus fastueux pour 80 euros la journée. Le peso colombien ou COP est la monnaie de Colombie. Dans les hôtels de luxe, grand magasin, location de véhicules, on accepte les cartes de crédit et se répand doucement ailleurs. Pour les retraits d'argent liquide, vous trouverez des distributeurs d’argent ou cajeros automáticos dans les voies principales des grandes capitales et dans les galeries commerciales. On accepte facilement les cartes bleues, Mastercard, cependant les American Express et Diners Clubs un peu moins. Dans les hôtels de luxe, grand magasin, location de véhicules, on accepte les cartes de crédit et se répand doucement ailleurs.