voyage-colombie

Choisir la Colombie pour s’expatrier ou alors pour y voyager le temps d’un séjour est tout un choix particulier. Ce pays d’Amérique du Sud, le quatrième plus grand compte presque quelques 50 millions d’habitants. C’est un pays à l’économie florissante pourrait transformer ce pays d’ici 2050 en puissance économique mondiale.

Si depuis 2009, la Colombie traverse une passe difficile l’économie du pays tend tout juste à se résorber. Dominée par le secteur informel qui en 2011 occupait 60% de la population, les secteurs les plus porteurs on en retrouve dans les trois domaines d’activités primaires, secondaires et tertiaires. Jusqu’à aujourd’hui et malgré des relations parfois tendues avec les pays voisins, la Colombie occupe le rang de troisième puissance du continent sud-américain en PIB. La plupart des expatriés qui s’installent dans le pays pour travailler en Colombie investissent généralement dans le marché de la restauration. Vivre en Colombie reste assez facile et ce malgré l’actualité parfois un peu chaotique qui font la une des journaux internationaux comme la rébellion des Farcs. Selon le site de la diplomatie française, la Colombie est un pays dangereux à cause notamment des conflits armés qui minent la région. Les services en général et le tourisme en particulier sont des domaines particulièrement actif dans le pays, la Colombie disposant de nombreux atouts pour attirer les touristes et les vacanciers grâce à sa nature mais également à ses nombreuses plages qui jalonnent le bord de la Mer des Caraïbes. Jouissant d’une législation assez stricte et protectrice envers les travailleurs, le salaire minimum légal en Colombie correspond à environ 245 euros pour 433 700 pesos. Dirigée par Juan Manuel Santos, le président de la Colombie effectue actuellement son deuxième mandat après les avoir remporté une nouvelle fois en 2014. Libéral convaincu, Santos est connu principalement pour avoir continué son programme de lutte contre les Farcs. Programme qu’il menait déjà alors qu’il était encore ministre de la défense. Au niveau touristique, voyager en Colombie reste assez simple pour les touristes originaires de France. En effet, pour les visites de moins de trois mois aucun visa n’est nécessaire. Et la procédure s’accomplit au moment d’entrer en Colombie. Une fois arrivé à Bogota, la capitale du pays, il est assez facile de se rendre dans d’autres villes comme la belle Carthagène, perle coloniale de la Mer des Caraïbes ! La Colombie vise rappelons le les 20 millions de touristes par an.